Tips du mois : Que faire en cas de présence d’amiante?

Qu’est-ce que l’amiante, et quels sont ses risques ?

L’amiante est un isolant thermique interdit en Suisse depuis 1989, dû à ses propriétés cancérigènes et à son fort risque respiratoire. Tous les bâtiments ayant été construits avant cette date sont donc susceptibles, encore aujourd’hui, de renfermer de l’amiante.

Quels sont les matériaux contenant de l’amiante ?

Selon la législation Suisse, voici les trois principaux matériaux à risque :
• Les matériaux fortement agglomérés (par exemple : fibrociments, joints d’étanchéité), part d’amiante < 20% du poids • Les matériaux faiblement agglomérés (par exemple : flocages, panneaux légers contenant de l’amiante carton amiante), part d’amiante > 40% du poids
• Les matériaux avec amiante pur (par exemple : tresses, gants), part d’amiante 90-100% du poids

Comment détecter l’amiante ?

Le diagnostic s’effectue en majeure partie par prélèvements par la suite analysés en laboratoire. Cette technique est l’unique manière de déterminer de façon certaine la présence d’amiante ou non.

En cas de présence d’amiante, un désamiantage sera confié à un expert. La durée de l’intervention variera en fonction de la zone à traiter, pouvant aller de quelques jours à plusieurs semaines.

Et les déchets d’amiante ?

Les déchets d’amiante sont transportés dans des décharges prévues à cet effet :
• La décharge de type E (anciennement déchets bioactifs DCB)
• La décharge de type B (anciennement matériaux inertes DCMI)

Le type de matériau contenant de l’amiante détermine la décharge appropriée.

Sources: https://www.vd.ch/themes/territoire-et-construction/amiante/batiment/liste-des-materiaux-contenant-de-lamiante/

Cet article vous a plu ?

VOTRE AVIS NOUS INTÉRESSE !

Pour nous faire part de vos remarques, n’hésitez pas à nous contacter en cliquant sur le lien ci-dessous.

CONTACTEZ-NOUS